Un cafard bionique contrôlé à distance

Des scientifiques d’une université en Caroline du Nord ont mis au point un système permettant de contrôler et de diriger à distance un cafard. Le système repose sur un microcontroleur qui est directement connecté aux antennes et aux cerques de l’insectes.

Les cerques sont des organes sensoriels situés aux extrémités de l’abdomen permettant au cafard de détecter des mouvements proches pour indiquer par exemple la présence d’un prédateur à proximité. Et ce sont sont donc ces mêmes cerques qui sont utilisés et stimulés pour faire avancer le cafard à distance.

Les connections des antennes servent à diriger le cafard en lui injectant de petites décharges qui simulent un obstacle l’obligeant à prendre une des directions voulues. Par exemple, en stimulant l’antenne de droite, le cafard se déplace vers la gauche.

Les chercheurs pensent déjà à ajouter au système une micro-caméra et, avec un tel dispositif, il sera désormais possible d’infiltrer et d’explorer de petits espaces qui étaient aujourd’hui inaccessibles. Plus fort, ce bionique-cafard pourrait être d’une aide primordiale dans la recherche de survivants bloqués dans des immeubles écroulés suite  à un tremblement de terre par exemple.

Et pour aller encore plus loin dans la fiction, on pourrait bientôt voir apparaître les premiers cafards espions.

Une réflexion au sujet de « Un cafard bionique contrôlé à distance »

  1. Ping : Un cafard bionique contrôlé à distance | Space-horizon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>